Archives de catégorie : Le baptême

Accompagner l’enfant dans sa croissance d’enfant de Dieu


Traditionnellement les baptisés sont accompagnés par un parrain et une marraine. Ceux-ci ont plus qu’un rôle de témoin. Ils ont pour mission d’accompagner l’enfant dans sa croissance d’enfant de Dieu.
C’est la raison pour laquelle le parrain et la marraine doivent être baptisés et confirmés, ils doivent aussi être âgés de plus de 16 ans.
Le parrain et la marraine peuvent être choisis parmi les membres de la famille ou parmi les amis proches. Ils doivent être des croyants solides sur lesquels le baptisé pourra prendre appui pour grandir dans sa foi. Plus largement, toute la communauté chrétienne est responsable d’accueillir, d’entourer et d’accompagner ceux qui débutent dans l’aventure de la foi.

Leur rôle :

Soutenir et assister leur filleul : le rôle du parrain et de la marraine est « d’assister le futur baptisé et de faire en sorte qu’il mène plus tard une vie en accord avec son baptême et accomplisse fidèlement les obligations qui lui sont inhérentes » (Code de droit canonique §872).
Les liens personnels, affectifs et éducatifs, tout au long de sa vie, et plus particulièrement durant la tumultueuse période de l’adolescence permettront au parrain et à la marraine d’aider leur filleul à découvrir Dieu et grandir dans sa relation avec lui.
(En France, en cas de décès des parents, le parrain et la marraine ne sont pas les tuteurs légaux de leur filleul.)

Représenter l’Église : ceux qui portent un enfant sur les fonds baptismaux représentent l’Église qui veille sur un de ces membres. Le parrain et la marraine ont une place privilégiée au cours de la célébration du baptême : lors de l’accueil, de la profession de foi et la renonciation au mal, du partage de la lumière. En signant les registres avec les parents, ils témoignent que l’enfant a bien été baptisé.

D’après : www.paris.catholique.fr

L’accueil Les parents expriment leur désir que leur enfant soit baptisé et le prêtre trace le signe de la croix sur le front du futur baptisé, les parents, le parrain et la marraine font ce même geste sur l’enfant.

La liturgie de la parole – La litanie des saints – La prière de délivrance Après la lecture de la parole de Dieu, le prêtre explique ce qu’à travers ces textes, Dieu nous révèle du Baptême et en précise les exigences. L’assemblée prie ensuite pour le nouveau baptisé, pour la communauté paroissiale et pour tout le peuple de Dieu. Puis, elle invoque les saints de tous les temps, c’est la litanie des saints. Enfin, le prêtre impose les mains sur le futur baptisé pour demander à Dieu de le libérer des forces du Mal : ” Nous t’en prions humblement : par la passion de ton Fils et sa résurrection, arrache-le au pouvoir des ténèbres ; donne-lui la force du Christ, et garde-le tout au long de sa vie.

Au baptistère Le prêtre verse l’eau du Baptême dans la cuve et la bénit.Les parents, le parrain et la marraine s’engagent à lutter contre le mal en renonçant au péché et en proclamant leur foi en Dieu le Père, en son Fils Jésus Christ et en l’Esprit Saint.

Le prêtre verse alors par trois fois l’eau sur la tête de l’enfant en disant : “(Prénom… je te baptise au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit”. Toute l’assemblée chante pour exprimer sa joie.Le nouveau baptisé est alors marqué du saint chrême (huile consacrée) pour qu’il demeure toujours dans le Christ.

L’enfant est ensuite revêtu d’un vêtement blanc pour signifier qu’il est une créature nouvelle dans le Christ.

Puis le prêtre allume un cierge au cierge pascal et le remet au parrain et à la marraine qui sont chargés de transmettre la lumière du Christ à leur filleul.

Source : www.paris.catholique.fr